•  

    TROIS-RIVIÈRES | Des restes humains appartenant à Cédrika

    Provencher, disparue en 2007, ont été découverts vendredi en Mauricie, a annoncé la SQ hier.

    Ses restes ont été découverts dans un secteur boisé de Trois-Rivières par des chasseurs, a précisé la SQ. «Nous sommes en mesure de confirmer qu'il s'agit bel et bien de Cédrika, disparue alors qu’elle était âgée de 9 ans», peut-on lire dans un communiqué de presse émis par le corps policier, en fin de soirée.

    «Depuis, de nombreuses recherches ont été effectuées afin de localiser la jeune fille. Plusieurs informations reçues du public furent traitées et analysées par les enquêteurs qui rappelons-le, ont travaillé sans relâche dans le but de résoudre ce dossier.»

    Cédrika avait été rapportée disparue le 31 juillet 2007. Elle avait été vue pour la dernière fois à l'intersection du boulevard  Des Chenaux et de la rue Chapais à Trois-Rivières. Selon la version des enquêteurs, elle aurait accepté d'aider un homme à retrouver son petit chien.

    Inquiète de son retard, la mère de la fillette avait avisé le père de Cédrika, qui avait entrepris un ratissage du secteur, sans succès. Les parents avaient alors alerté la police, qui avait entrepris une importante opération de recherche.

    Le grand-père sous le choc

    Joint par Le Journal hier soir, le grand-père de Cédrika, Henri Provencher, était bouleversé par l’annonce de la découverte des restes de sa petite-fille.

    «C’est pas évident», a-t-il confié, la voix empreinte d’émotion. Ça met un terme à une chose, c’est certain, mais maintenant ça va être de savoir qui est derrière tout ça», confie M. Provencher.

    Malgré la nouvelle déchirante, le grand-père ne perd pas espoir de retrouver le coupable de la mort de sa petite Cédrika.

    «Ça me convainc de ne pas lâcher avec la fondation Cédrika pour éviter que ça arrive à d’autres, parce que c’est pas évident à vivre», assure-t-il. 

    L'avocat bien connu Guy Bertrand, qui avait tenté d'aider la famille de Cédrika à obtenir des informations sur les circonstances de sa disparition s'est dit « complètement stupéfait» d'apprendre que ses ossements avaient été retrouvés.

    En entrevue à LCN, Me Bertrand a dit espérer que les proches de la fillette de Trois-Rivières pourront «connaître une certaine sérénité.»

    «C'est sûr que c'est un choc. Ce sont des moments terribles, a dit Guy Bertrand. J'espère que l'être pervers qui a fait ça à une petite fille, [j'espère] que la découverte des ossements va aider la Sûreté du Québec à procéder à une arrestation dans les meilleurs délais.»

    Création d’une Fondation

    Au bout du fil, Pina Arcamone d’Enfant-Retour Québec, a reconnu que la nouvelle était «bouleversante».

    «On est triste, a-t-elle indiqué au Journal. Ce n’est jamais le dénouement qu’on souhaite. Mais en même temps, la famille peut commencer à faire son deuil.»

    « Je pense qu’il faut continuer de se battre pour éviter les enlèvements d’enfants. On ne doit pas permettre aux prédateurs sexuels d’approcher nos enfants», tranche Mme Arcamone.

    Au fil des ans, plusieurs initiatives ont été entreprises afin de retrouver la fillette, une Fondation Cédrika Provencher a été créée, la police a colligé des milliers d'informations, mais hélas, sans succès.

    Hier soir, la SQ a ajouté que l’enquête est toujours en cours.

     «C’est la fin de l’espoir», dit Michel Surprenant

    «C’est la fin de l’espoir. Le seul côté positif, c’est que c’est la fin des angoisses aussi», a confié Michel Surprenant, le père de Julie Suprenant, disparue en 1999, à l’annonce de la découverte des ossements de la petite Cédrika Provencher en Mauricie.

    Le co-fondateur de l’Association de familles de personnes assassinées ou disparues a avoué avoir été complètement bouleversé lorsqu’il a appris la triste nouvelle samedi tard en soirée, alors qu’il retournait d’une soirée entre amis. «J’ai eu un choc (...) La tristesse m’a envahi», a avoué l’homme en entrevue téléphonique sur les ondes de LCN samedi.

    Michel Surprenant a soutenu Martin Provencher, le père de Cédrika, pendant les années suivant la disparition de la fillette. «Je l’ai pris comme si c’était pour moi» a confié M. Surprenant. Et là, on arrive avec ça... C’est la fin de l’espoir. Le seul côté positif c’est que c’est la fin des angoisses aussi.»

    - Avec la collaboration de Sarah Boucher, de Sébastien Ménard et de Marc Pigeon.

     

    Chronologie des évènements

    31 juillet 2007 : Partie faire une promenade à vélo, Cédrika Provencher ne revient pas chez elle. Une importante opération se met en branle, sans succès.

    30 mai 2008 : Création de la Fondation Cédrika Provencher

    30 mars 2012 : Une fillette qui aurait été abordée par un inconnu la veille de la disparition de Cédrika Provencher dit être en mesure d'identifier l'homme qui pourrait être responsable de la disparition de Cédrika.

    15 février 2013 : La photo d’une jeune fille ayant une ressemblance frappante avec Cédrika font lsurface sur internet et deviennent virales. Il ne s’agit toutefois pas de la disparue.

    Juin 2015 : Début du tournage d’un documentaire sur la disparition de la fillette.

    11 décembre 2015 : Des restes humains sont trouvés près de la voie de desserte de l’autoroute 40, à la limite entre Trois-Rivières et Saint-Maurice.

    12 décembre 2015 : La Sûreté du Québec confirme qu’il s’agit bien de Cédrika Provencher.

     


    Voici le communiqué diffusé par la Sûreté du Québec en fin de soirée samedi:

    Montréal, le 12 décembre 2015 – La Direction des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec a annoncé aujourd’hui avoir fait la découverte de Cédrika Provencher, rapportée disparue le 31 juillet 2007. La jeune fille avait été vue pour la dernière fois à l'intersection du Boulevard Des Chenaux et de la rue Chapais à Trois-Rivières.

    Les policiers de la Sûreté du Québec ont été avisés, le 11 décembre en fin de journée, de la découverte de restes humains dans un secteur boisé de la municipalité de Trois-Rivières. Aujourd'hui, nous sommes en mesure de confirmer qu'il s'agit bel et bien de Cédrika, disparue alors qu’elle était âgée de 9 ans.

    Depuis, de nombreuses recherches ont été effectuées afin de localiser la jeune fille. Plusieurs informations reçues du public furent traitées et analysées par les enquêteurs qui rappelons-le, ont travaillé sans relâche dans le but de résoudre ce dossier.

    L’enquête est toujours en cours et pour le moment, afin de ne pas nuire à celle-ci, la Sûreté du Québec n'émettra pas d’autres commentaires.

    Source Journal de Montréal

    « »

  • Commentaires

    6
    serena
    Lundi 14 Décembre 2015 à 14:14

    J'espère qu'elle n'a pas souffert pauvre petite et malheureusement il y en a trop souvent. Paix à son Ame. RIP

    Bisous

    Serena

      • Lundi 14 Décembre 2015 à 19:54

        Oui mais ça, seul le tueur pourra le dire.Merci ma belle et bonne semaine xxx

    5
    Lundi 14 Décembre 2015 à 11:48

    Salut Marie des Neiges !

    bah.... comme beaucoup d'histoires ,hélas !!!!!

    en espérant qu'elle n'a pas souffert et surtout pas violée !!!

    Que c'est triste ....

      • Lundi 14 Décembre 2015 à 19:52

        Tu sais ici au Québec, on a suivi Cédrika elle a même une fondation

        Cédrika Provencher.On ne parle que d'elle au infos.On connaît le père

        la mère le grand-papa .Ils n'ont jamais baissés les bras.Ils ont fait des centaines de recherches.Un sénateur à même offert cent mille dollars

        en disant qu'il avait un téléphone spécial.Un très très grand journaliste du Quévec Claude Poirier qui a été un négociateur dans beaucoup d'histoire dont celle de Jacques Mesrine, a été lui aussi dans l'enquête de Cédrika bref Cédika fait partie de chaques familles du Québec.C'est pour cette raison qu'on a tant de peine et en même temps on est soulagé les parents pourront enfin faire leur deuil!Les enquêteurs sont sur une bonne piste car ce déchet de société aurait tuer d'autres enfants dont la mort n'a jamais été élucidé.Avec maintenant une scène de crime, ils vont pouvoir faire des perquisitions.Ouffff j'ai de la jasette lol

        Gros bisous et passe une bonne semaine !

         

    4
    Puce
    Dimanche 13 Décembre 2015 à 20:23

    Je suis tellement bouleversée j’espère qu'elle n'est pas resté vivante trop longtemps cette pauvre petite,  c.est vraiment  épouvantable  pour la famille. Repose en paix petite Cédrika vieille sur ta famille qui n'on jamais lâcher ils ont tout fais pour te retrouvée toutes ces années.

    Toutes mes sympathies à la famille Provencher   dites vous qu'elle est en paix maintenant. 

      • Dimanche 13 Décembre 2015 à 23:49

        Moi aussi je me pose les mêmes questions ?

        Pauvre amour !Je boulversée moi aussi parce que tout

        le Québec la cherchais elle fait partie de nous.Vas en paix petite.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :